Le 8 mars célèbre la Journée Internationale des Femmes

    

        Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

L’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 est : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d’ici 2030 ».

  • N’offrez pas de fleurs Messieurs…

         Messieurs, ne confondez pas avec la Saint Valentin ni avec la fête des mères ! Le 8 mars n’est pas une fête ni un hommage, mais une journée de lutte pour les droits des femmes.

Ce n’est vraiment pas un jour pour offrir des fleurs, des produits de beauté, de l’électroménager ou des promotions shopping… Au contraire, sortez des stéréotypes !

Exprimez plutôt votre solidarité. Si vous voulez faire un geste pour la Journée des Femmes, intéressez-vous plutôt aux revendications émises à cette occasion. Quelle est la réalité vécue par les femmes ? Quelles sont leurs difficultés ? Leurs revendications ? Que pouvez-vous faire ?

Mais évitez les initiatives idiotes qui vous font porter des talons, du rose ou du rouge à lèvres : ça n’a jamais fait avancer les droits des femmes ! Portez plutôt le ruban blanc.

Source : 8mars.info

0 commentaire(s) - Commenter cet article

    Aucun commentaire pour ce sujet

Poster votre commentaire
chargement...